Téléphone : Loos
09.72.64.79.81
Téléphone : Tourcoing
09.72.64.79.85

Le Parlement Européen.

Pour la journée mondiale du refus de la misère dans le monde, de l’exclusion, des sans abris,  et sur le gâchis alimentaire, le Mercredi 17 Octobre 2018, Isabelle, Jean-Baptiste de Tourcoing, Dorothée, Moi de Loos, membres de l’association la Fabrique de l’Emploi, rejoins par Pascal Deren d’ATD Quart Monde et de Marc Godefroy  un élu de la Mel De Lille, sommes partis à Bruxelles au Parlement Européen pour faire remonter et témoigner sur la précarité des demandeurs d’emploi de longue durée.

Ils ont rencontré les députées de plusieurs pays. [L’Italie avec la députée Costa Sylvia,] [d’Espagne Véronica Lopefontagné] , [Jean Lambert Royaume-uni, [Julie Word Royaume-uni,] [Thierry Cornillet France] pour un témoignage de vie. Un avant a été raconté par moi et un après de la signature du contrat (CDI) avec la Fabrique de l’Emploi par Dorothée et Isabelle.

Partis à 9 h 40 de Lille vers Bruxelles, nous avons fait bonne route en TGV.
A notre arrivée, nous avons été accueillis par Monsieur Bert Luyts délégué D’ATD Quart Monde à l’Union Européenne de Bruxelles, à la gare. Il nous a amené dans les locaux de leur association pour un petit café. Nous avons discuté sur la future journée. Un peu de stress pour les personnes d’ATD car leur pays a du mal à comprendre leur explication sur la façon de construire et créer une EBE.

Puis nous avons pris la marche vers le parlement. Après un déjeuné pris avec les députées ou nous avons pu discuter de la Fabrique de l’Emploi, de ses réussites, et de ses difficultés mais aussi sur la pauvreté et le gâchis alimentaire, nous avons eu un temps informel, qui a complété nos échanges du midi. Une discussion sympathique et lucrative, avec des échanges personnels de chaque députée. Nous avons aussi relevé, pour anecdote, que pour le repas nous étions bien dans le thème pour voir se battre en duel quelques carrés de frites dans notre assiette. Pour ma part il n’a rien resté… !

« La question essentielle est celle que posent les familles dans la grande pauvreté depuis 1957 :
qu’elle soit économique, sociale, culturelle ou politique, œuvrons-nous pour une Europe de tous les Européens également ? Quels que soient les domaines dans lesquels elle s’unifie, tous les Européens auront-ils des possibilités égales d’y exercer leurs droits et leurs responsabilités ?

Joseph Wresinski, fondateur d’ATD Quart Monde, juin 1987

 

4 commentaires

  1. Avatar

    Merci, bel article! Parmi les eurodéputé.e.s qui étaient là, il y avait Silvia Costa (Italie), Veronica Lope Fontagné (Espagne), Jean Lambert (Royaume-Uni), Julie Ward (Royaume-Uni) et Thierry Cornillet (France).

    1. Avatar

      Bonjour Bert
      Nous vous remercions beaucoup d’avoir laisser votre message. Nous allons rectifier dans la journée. Merci de nous avoir prévenue. bonne journée.

  2. Avatar

    Très bel article bravo maman

    1. Avatar

      coucou
      merci d’avoir laisser un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *