2 Établissements
Loos - Tourcoing
Téléphone : Loos
09.72.64.79.81
Téléphone : Tourcoing
09.72.64.79.85

Un manifeste pour la 2e loi des 10 EBE de France.

Un manifeste pour que la 2e loi soit adoptée. 

Comme vous pouvez voir, sur les photos, un lourd travail d’équipe s’est fait dans le jardin de la passerelle à Mauléon. Un membre de chaque EBE, a donné son avis et idées pour que l’on puisse rédiger ce manifeste. Toutes les idées collectées, par l’équipe de TZCLD, ont pu être données très vite. Un manifeste écrit, qu’on a pu lire à la conférence le lendemain.

MANIFESTE
Voici son contenu :
L’un des souhaits émis par le groupe de travail sur la 2 e rencontre expérimentale est de rédiger un manifeste des territoires pour une 2e loi.
Nos territoires sont engagés depuis le début de l’expérimentation dans le projet Territoires Zéro Chômeur de longue durée. Cette démarche porte ses fruits et ses effets sont visibles à plusieurs niveaux. Bien plus qu’une expérimentation, ce projet est un  changement de société qui doit se prolonger au-delà des cinq ans prévus par la loi. Salarié(e)s d’entreprises à but d’emploi, directrice/teurs d’EBE, membres d’équipe projet, représentant(e)s de comités locaux pour l’emploi, élus… Nous appelons à une 2e loi pour prolonger et étendre le projet.

Pour maintes raisons que nous listons ici, il est fondamental que le projet perdure :

  • Pour ses effets sur la reprise ou de la remise à l’emploi :
    Cela permet de se reconstruire, de retrouver sa dignité, de s’ouvrir aux autres, de trouver un équilibre dans sa vie familiale, de revivre tout simplement.Il apporte considération, stabilité et liberté. Il donne la force et la motivation de s’investir dans des associations, des conseils citoyens… Les revenus supplémentaires permettent de se projeter dans l’avenir, d’accéder à des loisirs…
  • Pour l’implication des personnes dans le projet :
    Il donne sa chance à chacun, il donne envie de monter en compétences, d’apprendre, de se dépasser, de prendre des responsabilités et d’être acteur/actrice de son projet professionnel, au sein d’un collectif. Le groupe apportant un réel soutien.
  • Pour créer des activités utiles au territoire :
    L’emploi supplémentaire accélère les politiques publiques (senior,transition écologique, jeunesse, accès au numérique). Il permet de tester de nouvelles activités. Les travaux utiles développés permettent de gagner en confort de vie pour les habitants des territoires. Le projet crée du lien social sur ces territoires.
  • Pour créer, améliorer et maintenir la dynamique de territoire :
    Le projet redonne vie à des territoires qui ont déjà souffert socialement et économiquement. Il rompt le sentiment de fatalité. La mise en oeuvre de l’expérimentation est révélatrice de la force du territoire, de sa cohésion. Elle permet de rompre avec les inégalités et de permettre à chacun d’accéder aux services. Le territoire redevient attractif.
  • Nous sommes engagés dans la première étape expérimentale et nous appelons à la 2e loi.
    Après trois ans de dynamique collective engagée, nous ne défendons pas uniquement nos emplois : il s’agit de ne pas perdre tous les acquis, les produits, les services aux habitants… nous ne voulons pas retourner à la case départ. Nous sommes dans une dynamique de projets, individuels et collectifs, dans laquelle nous sommes pleinement investis. Nous appelons à la mise en oeuvre du droit à l’emploi pour tous  dans le respect de la constitution. Notre espoir est partagé par des citoyens partout en France et en Europe. Notre pays tient-là une chance inouïe d’être exemplaire et novateur. Pour cela, il faut pouvoir habiliter de nouveaux territoires et maintenir notre dynamique d’expérimentation.  Du lendemain, après une conférence très enrichissante, le groupe de travail a lu le manifeste au public et remit en direct à Monsieur Louis Gallois Président du font d’expérimentation TZCLD, afin qu’il soit déposé à qui de droit. 

 

 

Un pot d’amitié a suivi la conférence.
Un moment précieux et convivial.

 

 

 

 

Dans son discours, Louis Gallois nous a dit qu’il regrettait le manque de motivation et investissement de beaucoup de salariés. Quand à la mobilisation, elle se perd au fur et à mesure du temps qui passe. Elle est pourtant  nécessaire pour permettre d’être une force vive de chaque EBE. Il faut à ce jour insister  sur les pouvoirs publics pour lancer la deuxième loi, qui créera de nouvelles EBE et la prolongation des EBE existantes.
Nous avons eu aussi un bon accueil de Monsieur le Maire de Mauléon, Pierre-Yves Marolleau. Nous le remercions tous pour avoir prêté les lieux
aussi sympas, et avoir passé un bon moment de travail. 

 

https://www.youtube.com/watch?v=p-S-2aeGgi4

https://www.youtube.com/watch?v=qVq7mlTFmqI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *